Méditation et physique quantique, quel rapport ? (SCIO thérapie holistique)
21989
page-template-default,page,page-id-21989,theme-stockholm,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.6,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Les effets de la méditation sur notre champ quantique

Connaissez vous l’inconscient universel ? C’est une énergie puissante, collective et omniprésente qui existe en chacun de nous et qui nous connecte à tout l’Univers.
La méditation est une pratique qui permet de mieux comprendre cette énergie.

Qu’est ce que l’inconscient collectif ?

Compris sous de nombreux noms, comme l’esprit quantique, la théorie de la zone unifiée, le Tout, Dieu, la conscience universelle, peu importe comment vous voulez l’appeler, ce n’est plus simplement un concept réfléchi, non vérifié, en marge de la métaphysique.

 

Il a été médicalement prouvé.

 

Un individu ordinaire peut-il utiliser l’esprit quantique ? Si oui, que se passe-t-il lorsque l’on accède à cette force incroyablement puissante ?

 

Selon le programme Human Mind & Quantum vous pouvez, tout le monde peut, en pensant à chacun d’entre nous, faire partie du « Tout » ! Vous devez simplement mieux accéder à l’esprit universel, qui peut changer votre vie de plusieurs façons miraculeuses, comme par exemple

 

  • – Capacité super puissante de se remettre sur pied
  • – Se sentir vraiment beaucoup plus attaché à tous les points de vie
  • – Une meilleure mémoire et de meilleures capacités de recherche
  • – Des solutions d’accessibilité à la vie, et aussi un « système de navigation de la vie » bien réglé
  • – De profonds degrés de créativité
  • – Reconnaître et éliminer toute anxiété non naturelle
  • – Une clarté de pensée super lucide
  • – Plus de succès dans toutes les entreprises de la vie
  • – Et des avantages beaucoup plus universels pour l’esprit …

Quels sont les effets de la méditation  sur l’énergie quantique ?

 

Comment puis-je accéder à ces avantages remarquables ?

En accédant à votre subconscient, où vit ce pouvoir illimité.

 

Quel est donc le secret pour accéder à mon subconscient, ainsi qu’au résultat, l’esprit quantique ?

 

La méditation : En combinant l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez actuellement, votre esprit conscient, avec le pouvoir global de votre subconscient, la réflexion est l’astuce.

 

Le lien entre physique quantique et méditation

 

Ces dernières années, les physiciens quantiques ont commencé à découvrir comment la réflexion pouvait modifier le cadre de l’esprit et comment les arbitres pouvaient réellement recâbler les synapses (voies électrochimiques qui envoient les neurones/cellules nerveuses) dans leur propre esprit. Cette étude, comme beaucoup d’autres dans le domaine de la physique quantique, semble contredire les principes de la mécanique newtonienne traditionnelle. Dans la physique non newtonienne (quantique), notre compréhension primaire de la question et des fragments commence à s’effriter lorsque nous cherchons à atteindre le degré subatomique.

 

 

L’état méditatif et l’accès à l’inconscient universel

 

Qu’est-ce que la réflexion ? Selon Francisco Varela, qui a déterminé les structures typiques entre les réflexions bouddhistes, les prières soufies et aussi orthodoxes, nous trouvent toujours le même mouvement de mobilisation et aussi de recentrage des intérêts, fait en 3 actions : tout d’abord, la mise en veilleuse de l’intérêt porté au monde considéré comme

objet extérieur qui vient régulièrement, ce qui entraîne une concentration (samatha dans le bouddhisme) calmement, le retour à soi et surtout la respiration. Deuxièmement, cette suspension permet de changer le regard et aussi la circulation de l’attention, en la réorientant vers l’intérieur sensations, à toutes les micro-excitations corporelles ou psychologiques qui se produisent à tout moment en observant (vipassana) selon Michel Bitbol leurs variantes comme petits comme des non-permanents sans être capturés par eux. En gardant ce moi réorienté, un nouvel état est développé en notant une rupture réelle avec la niveau de l’état d’euphorie. Selon Varela et Bitbol, il est alors identifié par la 3ème étape comme étant intrinsèque à toute méthode de réflexion : l’attention finit par être juste ouvert et facilement disponible en tant qu' »État hôte » solitaire. C’est, selon eux et aux expériences des personnes participant à la méditation, à un état de veille ouvert, et aussi l’expertise gratuite et indépendante de toute trace d’excitation.

 

Le temps de vide peut être très rapide, durant quelques secondes ou centièmes de secondes, un certain nombre de minutes sinon encore plus, le temps pour de nouvelles choses ou des stimulations à venir inévitablement dans le domaine de la conscience. Selon Bitbol qui intègre les regards à Romano, le plus compliqué et aussi dans certains cas effrayant pour la méditation des débutant est d’aborder cette terra incognita des occasions intérieures sans reconnaître à l’avance ce qui va se passer, d’accepter ce bref temps d’aspirateur qui va certainement laisser surgir, de s’engager dans un « engagement dans l’apparence », au lieu de s’engager dans une « prise de distance réfléchie ».

 

Que se passe-t-il maintenant, tout au long de la méditation ? Peu importe ? et aussi rien ! Des idées, des sentiments, des sensations agréables ou désagréables émergent, de la somnolence ou de la frustration mentale, des dangers. L’important est d’apprendre à ne pas se laisser prendre par eux, progressivement en découvrant qu’il y a plusieurs phases possibles dans la méditation, chacune avec des corrélations intrigantes pour l’esprit.